Etude : L’usage domestique des alarmes dans les foyers français

Les alarmes sont de plus en plus présentes dans les foyers français. Alarme incendie, alarme anti-intrusion ou encore vidéo surveillance, qu’est-ce qui pousse les français à vouloir toujours plus sécuriser leur intérieur ? Et quels sont les foyers les plus concernés ? 01Alarme a mené l’enquête pour vous.

Voici les résultats d’une étude effectuée en novembre 2015 sur un panel de 100 consommateurs français, tous possesseurs d’au moins une alarme dans leur maison. Retour sur les chiffres et analyse.

Les alarmes qui ont la côte

Dans les foyers français, on retrouve dans 62% des cas plus d’une alarme. Ces alarmes sont de différents types, bien que certains profils d’alarme soient plus récurrents que d’autres. En tête de liste, on retrouve les alarmes incendie et les alarmes anti-intrusion, suivies par un peloton constitué des systèmes de vidéosurveillance, des alarmes sur les véhicules (auto et moto) ainsi que de la téléassistance. Enfin, moins courants dans les foyers français, arrivent ensuite les alarmes de garage, de jardin et de piscine.

Etude : les types d'alarme

Un besoin de sécurité de plus en plus fort

50% des propriétaires d’une alarme en ont une depuis au moins 3 ans, et pour 12% d’entre eux, cela fait plus de 10 ans.

Parmi les motivations les plus récurrentes lors de l’installation d’une alarme, on retrouve pour près de 50% des personnes interrogées le besoin de sécurité. Pour 20%, cela fait suite à unvol ou un cambriolage. 19% ont installé une alarme en prévision d’un départ en congés, pour 12% cela a été fait pour des raisons juridiques (afin de faire fonctionner l’assurance par exemple), et enfin 2% l’ont fait pour une raison plus altruiste, à savoir la présence d’une personne âgée ou à mobilité réduite.

Etude : les motivations pour l'installation d'une alarme

Le profil des détenteurs d’une alarme

Le profil type d’un possesseur d’alarme est une personne propriétaire de son logement, ayant des enfants résidant chez soi, de CSP (catégorie socio-professionnelle) cadre et profession intellectuelle supérieure et ayant entre 30 et 49 ans.

Plus précisément, 72% des possesseurs d’une alarme sont propriétaires contre 24% de locataires et 4% de personnes hébergées chez un proche ou dans sa famille. 59% ont des enfants chez eux, contre 41% qui vivent sans. Pour ce qui est des CSP, 37% sont cadres et professions intellectuelles supérieures, 28% employés et 13% professions intermédiaires. En revanche, très peu ou pas d’alarme chez les CSP sans activité professionnelles (3%), ouvriers (1%) et agriculteurs exploitants (0%).

Etude : les CSP qui ont une alarme

Enfin, les foyers concernés par l’usage d’une alarme chez eux sont constitués à 55% de personnes ayant entre 30 et 49 ans. La tranche première étant les personnes âgées de 30 à 39 ans (30%), suivies des personnes de 40 à 49 ans (25%), puis de 29 ans et moins (24%), pour enfin finir par les 50 à 59 ans (12%) et les 60 ans et plus (9%).

Etude : l'installation d'une alarme en fonction de l'âge

Cette étude prouve bien une présence accrue des alarmes anti-intrusion et incendie dans les foyers français, en particulier depuis les trois dernières années. La motivation principale est en général le besoin de sécurité, mais aussi suite à une expérience traumatisante telle qu’un vol ou un cambriolage. Les plus concernés sont les propriétaires ayant des enfants, de CSP élevé. Parmi les marques phares auxquelles les français accordent leur confiance, on retrouve Diagral, leader sur le marché des particuliers ainsi que Somfy, Securitas Direct ou Legrand pour ne citer que les plus connus. D’autres marques sûres et ayant fait leurs preuves méritent également d’être citées, telle que Diagral.

Et vous, avez-vous une alarme chez vous ? Ou avez-vous l’intention d’en faire installer une prochainement ?

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *